Follow:
LIFESTYLE

13 REASONS WHY – J’AI ETE VICTIME D’HARCELEMENT SCOLAIRE

13 REASONS WHY

Hello,

Ma super copine, « S » (alias El Jefe) m’a fait découvrir une super série: 13 Reasons Why qui raconte les 13 raisons pourquoi, une ado, a connu une descente aux enfers qui l’a mené jusqu’au suicide. J’étais plutôt sceptique au départ mais finalement j’ai vite été entrainée par son histoire qui m’a rappelé mon propre passé…

J’avais 17 ans et j’ai vécu, pendant un an, un véritable enfer. J’ai été harcelée au lycée, quotidiennement par mes camarades de classe. Du jour au lendemain, à la suite d’une rumeur, je me suis retrouvée seule, seule contre eux. J’avais l’impression d’être une pestiférée, d’être coupable d’avoir fait quelque chose qui me dépassait. Je suis passée de l’ado sociable épanouie, bien dans ses baskets, à une ado renfermée sur elle-même, mal dans sa peau.

Pourquoi? parce que quelqu’un avait décidé que ca allait pimenter sa dernière année de faire de moi la sal*** du lycée. Dès cet instant, mon quotidien avait changé : j’étais connu de tous comme étant une fille facile. Je ne me rappelle pas d’un seul jour passé sans moqueries, bousculades, ou que je ne reçoive un sms, un appel ou un message sur Facebook indécent. Je pense qu’à l’époque, je ne réalisais pas réellement la violence des mots utilisés :  »je vais te violer »  »fais moi une fellation »  »je vais te frapper »  »sale p**** »,  »je vais te ba**** ».

Je vivais la boule au ventre, je me sentais seule, abandonnée. J’avais l’impression que tout le monde me regardait, me jugeait. Souvent je me suis demandée, pourquoi moi, qu’est ce que j’avais fais pour qu’on puisse me détester au point de vouloir à tout prix me détruire, effacer ce que j’étais, ce que je représentais. J’ai rasé les murs par peur d’être agressée physiquement , verbalement.

Une après midi à bout, j’ai déboulé dans le bureau de la CPE, en pleure. Je lui ai raconté avec mes mots que je n’en pouvais plus d’être traité comme ca. Elle m’a répondu que c’était des  »enfantillages » des  »taquineries ». Aujourd’hui, je suis en colère contre cette institution passive qui n’était pas formée à prendre en charge réellement ce type de situation.

Je n’ai jamais pu me confier à mes parents ou à mes frères et sœurs. Je crois que j’avais honte. Je me sentais salie par toutes les histoires racontées. Parfois même coupable, à force de me répéter que je n’étais qu’une sal***, j’avais fini par assimiler l’idée que ce qui m’arrivait été peut-être de ma faute.  Aujourd’hui je regrette, je sais qu’ils auraient pu me soutenir et trouver une solution.

Pour être totalement transparente, j’ai souhaité que tout s’arrête. Ne plus être fatiguée, ne plus penser, ne plus respirer… Oui, cette année m’a détruite. Ca fait aujourd’hui 8 ans et ca reste un sujet sensible. J’en ai gardé des cicatrices invisibles. Je n’ai plus remis un pied dans mon lycée. Rien que l’idée de passer devant, me donne des nausées.

Mais cette année a aussi forgé mon caractère. J’ai beaucoup appris sur moi même, sur l’être humain : j’ai compris que même quand tout semble insurmontable, la détermination peut sauver. J’ai compris que je n’étais pas responsable mais une victime et que rien ne justifie ce genre de comportement.

Je n’ai pas rédigé cette article pour que vous vous apitoyez sur mon passé. Je pense qu’il est important de témoigner pour sensibiliser le plus de monde possible.  Si vous êtes victimes d’harcèlement que ce soit scolaire ou autre, ne restez pas seul, sortez, trouverez vous une passion, évadez vous ! Si vous avez les idées noires, surtout, parlez en à quelqu’un.

Si vous souffrez en silence, n’hésitez pas à en parler sur ce post. Prenez la parole, racontez-moi votre histoire et surtout ne lâchez rien ! Vous n’êtes pas coupable de ce qui vous arrivent.

Much Love  💋
Sarah Soléas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on
Previous Post Next Post

You may also like

36 Comments

  • Reply nos carnets d'ailleurs

    Les ados peuvent être tellement cruels parfois… Ton témoignage est vraiment bouleversant !

    31 juillet 2017 at 7 h 57 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Effectivement les ados sont parfois cruels et peuvent parfois manquer de sensibilité. Il est vraiment important de les sensibiliser pour que ce genre d’histoire, reste à la marge. Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 10 min
  • Reply malicyel

    Merci pour ce témoignage, j’ai eu un souci similaire au lyçée, qui n’a pas eu autant d’ampleur mais quand même et ça a été difficile, mais heureusement c’était resté léger et beaucoup de sous-entendus…

    30 juillet 2017 at 22 h 25 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      De rien 🙂 ca m’a fait du bien d’en parler 🙂 J’espère que tout va mieux pour toi.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 12 min
  • Reply Chloe

    C’est vrai que beaucoup d’entre nous doivent se reconnaitre dans cette situation et c’est véritablement terrible. Si je n’ai jamais fait l’objet de telles atrocités, je n’ose imaginer quel calvaire cela doit-être. Bravo à toi d’oser parler de ton passé, bravo aux réalisateurs de cette séries de mettre en avant un sujet jusqu’à lors tabou. Une belle initiative. Tu as été très courageuse en tout cas.

    Des bisous

    Chloe – http://www.mademoiselleandthecity.com/

    30 juillet 2017 at 21 h 22 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      J’ai hésité à l’écrire parce que c’est dévoiler une partie de moi, mais ca fait un bien fou de raconter, de poser des mots sur ce qui s’est passé.
      J’ai reçu pas mal de témoignage que ce soit sur le blog ou par MP insta. Malheureusement ce genre d’évènement arrive beaucoup trop souvent.
      J’espère que les victimes oseront témoigner, dénoncer. Ca reste important de sensibiliser les ados.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 17 min
  • Reply Flo

    Coucou,
    En effet c’est bien d’en parler.
    Certains ados pensent que ce qu’ils vivent doit être normal, que c’est eux qui ont un souci. Il faut qu’ils sachent que non. Il faut aussi que les parents sachent détecter ce genre de choses, et ça c’est loin d’être simple.
    Et surtout il faut que le personnel scolaire soit formé à recevoir ce genre de témoignages, à savoir ce que c’est, à le prendre au sérieux et à prendre des mesures.

    Pendant ce qui fut heureusement une courte période, en troisième, j’ai vécu quelque chose qui se rapproche pas mal du harcellement parce que… j’étais la meilleure élève de ma classe. On me menaçait pour que je fasse les devoirs des autres, une fois on m’a menacée de mort pour que je rende page blanche à un contrôle où personne n’avait révisé, alors que je l’avais fait… Ca n’a duré qu’un mois ou deux mais ça a été assez violent. Je n’en ai jamais parlé à personne tout simplement parce que je pensais qu’on me trouverait ridicule, que l’on n’est pas harcelé parce qu’on est bon élève, que tout cela n’était pas sérieux, les menaces… D’ailleurs sans doute que les menaces n’étaient pas vraiment sérieuses, mais elles étaient là. Et les mots aussi, l’intello, la lèche…
    Bref, il faut mettre des mots sur tout ça, et il faut informer, sensibiliser, tant les jeunes que les adultes.

    Je ne sais pas si tu as lu le livre Black listée, de je ne sais plus qui tiens… J’ai aimé ce bouquin parce qu’au départ, la nana qui subit le harcellement est tellement odieuse qu’on se dit que c’est bien mérité.
    Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est l’idée que non, ce n’est jamais mérité de subir un truc pareil, quoi qu’ait fait la personne pour se faire mépriser du reste du monde, ce n’est pas une réponse, une façon de se comporter avec les gens.
    Lis ce bouquin si tu en as l’occasion.

    Merci beaucoup pour ton témoignage, il n’a pas dû être simple à écrire.
    Amitiés,

    Flo

    29 juillet 2017 at 18 h 48 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Salut Flo,
      Effectivement article difficile à écrire mais ca m’a fait du bien de me libérer de tout ca.
      Je n’ai pas lu le livre Black Listée 🙂 ( je mets le lien pour celles qui voudraient l’acheter ) mais je vais l’acheter, merci pour la recommandation. Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 22 min
  • Reply LaParenthèsedOr

    Je ne connais pas encore cette série, je ne sais pas si je vais m’y intéresser ou pas. Mais j’ai déjà vécu le harcelement scolaire, sur plusieurs années, mais pas le même que toi…..
    C’est pas facile, il faut laisser le passé derrière et penser qu’au présent et au futur 🙂

    29 juillet 2017 at 14 h 57 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      C’est vrai qu’il faut avancer et regarder droit devant. Après le passé laisse des cicatrices. J’ai pardonné mais je ne pourrais pas oublier ce qui s’est passé cette année là.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 24 min
  • Reply Coco B.

    Hello. Le système est nul pour ce genre de chose. Les encadrants ne sont pas préparés. J’en suis désolée. Tu es devenue une femme forte et indépendante. Tu peux être fière de toi

    29 juillet 2017 at 11 h 15 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Hello ma coco 🙂
      Effectivement l’équipe éducative n’était ni formée ni sensibilisée à ce type d’évènement. J’en ressors grandi forte, indépendante mais aussi marquée.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 25 min
  • Reply Glory

    Toutes ces insultes citées : des  »enfantillages » des  »taquineries » ?? Hmm. Je pense que le pbm avec cette CPE c’est qu’elle était de la « vieille école » et effectivement à cette époque, quelques insultes, c’était des enfantillages, rien de bien méchant. Aujourd’hui ce types d’insultes et de boycottage, ça va bcp plus (trop) loin. Il faudrait effectivement que les personnes travaillant en milieu scolaire soient formées à ce type de comportement (du bon comme du mauvais côtés). Tu as bien fait de faire ce témoignage, ça pourra en aider d’autres à en parler.

    29 juillet 2017 at 9 h 12 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Hello Glory,

      Clairement la CPE n’était pas formée pour réagir à ce type de situation. Aujourd’hui ca a un peu évoluer, face au nombre de suicide, de dépression chez les ados. Après sa reste un sujet tabou ou j’ai l’impression que le comportement des harceleurs est bien trop souvent minimisé.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 27 min
  • Reply Serena

    Coucou,
    Ayant été victime de harcèlement scolaire et en ayant parlé sur le blog je ne peux que te rejoindre totalement, il faut en parler ! Trop de personnes se taisent et souffrent en silence alors qu’un tel fléau ne devrait plus exister…
    Plein de bisous à toi et bravo pour cet article !

    29 juillet 2017 at 0 h 51 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Hello Serena 🙂 et merci, j’irai voir ton article !
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 29 min
  • Reply Louise

    Ce thème me touche tout particulièrement. C’est une cause qui me tient à coeur. J’ai été en quelque sorte « victime » mais sur plusieurs années et differents établissements. Je ne peux que soutenir et être d’accord avec ton article. Le harcèlement n’était pas reconnu, c’est pour cela je pense que la CPE a eu cette réaction. J’espère aujourd’hui que cela changera, c’est entrain mais pas encore assez d’après moi. Merci pour cet article et ton témoignage.

    28 juillet 2017 at 20 h 28 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Bonjour Louise,
      J’espère que tu vas mieux aujourd’hui. Ca a commencé à changer : l’équipe éducative est sensibilisée et commence a être formée.
      On est sur la bonne voie.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 35 min
  • Reply Amsa

    Tu es courageuse ma belle, je ne l’ai jamais vécu personnellement mais je sais à quel point ça peut traumatisé une personne. Gros bisous

    28 juillet 2017 at 17 h 53 min
  • Reply Virginie

    Sujet très actuel. Je suis très à l’écoute pour mes enfants pour éviter tout ça.

    28 juillet 2017 at 17 h 43 min
  • Reply sappycloset

    J’ai été également harcelé étant adolescente à l’école à cause de mon surpoids …. aujourd’hui je suis sorti de cet enfer même si les adultes réagissent comme des enfants, plus forte que jamais et j’ai même perdu 75 kilos mais je suis contre tous types harcèlements ! Je trouve juste cela dommage et triste qu’il y ait des gens aussi débile et méchant sur terre. J’ai même écrit un article sur cela si l’envie te dit de venir lire et donner tes impressions !

    http://www.sappycloset.com

    J’admire ton courage et ta force ! ♥

    28 juillet 2017 at 17 h 19 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Hello 🙂
      J’espère que tu vas mieux aujourd’hui. J’irais voir ton article avec plaisir.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 44 min
  • Reply Mary

    Hello !
    J’ai aussi été victime d’harcèlement durant mes années de collège. Ce fut vraiment éprouvant et j’en souffre encore maintenant. Ça va mieux, bien évidemment, mais ça reste toujours en nous. Je n’en avais pas parlé à ma mère car je ne voulais pas l’embêter avec ça mais aussi parce-que j’avais peur des représailles.

    28 juillet 2017 at 16 h 46 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Hello Mary,
      J’espère que tu vas mieux.
      Il ne faut surtout pas hésiter à en parler pour toi d’abord, et pour sensibiliser les autres à ce phénomène.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 46 min
  • Reply Emma

    Un tres belle article touchant que tu nous a écrit. Ca a surement du être tres compliqué pour toi mais je te félicite car tu as su garder la tête haute !

    28 juillet 2017 at 15 h 43 min
  • Reply Laurence

    Coucou, j’admire ton courage, car je sais à quel point il en faut pour parler de sujet aussi grave que le harcèlement scolaire, j’ai moi même traversé une période compliqué au collège jusqu’au jour où j’ai décidé de me battre contre tous au lieu de m’apitoyer sur mon sort, ça a été difficile, mais je ne regrette en rien mes choix.

    28 juillet 2017 at 15 h 27 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Hello,
      Merci :=) tu as eu raison de te battre. J’espère que tout va mieux aujourd’hui.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 52 min
  • Reply Lauriane MakeItNow.fr

    Bravo pour ce très touchant témoignage. Ça me fait plaisir que tu ais décidé de prendre la parole à la suite de cette série. Pour l’avoir regardé j’ai été un peu dubitative sur l’impact quelle pourrait avoir auprès des personnes qui traversent cette période si douloureuse. Donner envie de parler car on est comme l’héroïne ou en finir comme elle ? Je pense que la meilleure des motivations est d’avoir comme tu l’as fait des témoignages de personnes qui ont sorti la tête de l’eau ( non sans difficulté comme tu le dis). Merci pour cet article !

    28 juillet 2017 at 15 h 18 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Hello Lauriane,
      Merci pour ton commentaire.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 54 min
  • Reply La Arponneuse

    très jolie article. j’ai aussi vécu le harcellement et c’est dure a vivre. pour moi ça a commencer à l’école primaire et ça c’est fini en troisième quand les vacances sont arrive et que j’ai déménager à plus de 10 000 kilomètre des Chez moi. je suis parti de bordeaux pour aller vivre a la reunion pour des raison familiales mais principalement pour me reconstruire. je ne vais pas tout raconter ici ce serais trop long mais je ferais un article sur mon blog pour raconter ce que j’ai vécu pendant et après. je trouve que c’est important de raconter ce qui c’est passer pour faire comprendre aux gens que ce genre de choses est pas a prendre a la légere et j’ai était comme toi, j’ai essayer d’en parler mais j’ai pas vraiment étais entendu ni prise au serieu.

    28 juillet 2017 at 15 h 11 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      J’espère que tu vas mieux aujourd’hui. Tu as raison, il faut témoigner de ce que tu as vécu. Ca t’aidera à te reconstruire pleinement mais aussi à sensibiliser les autres sur l’harcèlement.
      Bisous
      Sarah Soléas.

      2 août 2017 at 14 h 56 min
  • Reply La Belle Bleue

    Je pense que la CPE de l’époque était une grosse connasse. J’espère qu’elle est tombée par la suite sur un établissement bien difficile, avec traffic de drogue, pour qu’elle voie comment gérer ces « enfantillages »…
    Je n’ai jamais été victime de harcèlement, donc je ne sais pas ce que ça peut faire, ni comment j’aurais réagi. Mais déjà, oser en parler à quelqu’un, c’est déjà un grand pas. Sa capacité d’écoute joue évidemment…
    Si une victime passe par là, qu’elle sache que si le/la CPE ne réagit pas, il faut toujours viser au-dessus. Le principal adjoint, ou même le principal, selon le ressenti. Sinon, un prof de confiance, que les agresseurs respectent, voire même craignent. Ça peut calmer, ça aussi, je pense. Mais en tout cas, ne pas rester seul !

    28 juillet 2017 at 14 h 10 min
    • Reply LE CARNET DE CERISE

      Hello 🙂 au delà de la personne je pense que c’est l’état qui faut blâmer. Très peu de moyen été mis en place pour aider l’équipe éducatif à appréhender ce genre de sujet. Aujourd’hui ca a un peu évoluer… Je pense qu’on est sur la bonne voie et jspr que les profs, cpe … reste à l’écoute des ados 🙂
      Bisous
      Sarah Soléas

      2 août 2017 at 15 h 01 min

    Leave a Reply